Démocratie locale et mobilisation citoyenne

Depuis quelques mois, nous sommes engagés dans la démarche de participation citoyenne Imagine Vitry. La première phase des réunions publiques a abouti à une liste ambitieuse d’engagements que nous allons traiter dans la seconde partie de la démarche des Mardis d’Imagine, qui a débuté le 3 avril avec, soulignons-le, une belle participation des Vitriots.

Les axes retenus et les ateliers participatifs qui en découlent sont nombreux et divers. Bien qu’ils ne couvrent pas forcément l’entièreté des doléances des habitants, comme cela a pu être souligné lors de la soirée de lancement, nous pouvons nous réjouir des champs de réflexion ouverts. En parallèle, il convient de souligner que nous devons travailler à un meilleur fonctionnement des conseils de quartiers qui peuvent être aussi les outils pour appliquer certains engagements (propreté, création de centres de quartiers ou de centres pour pré-ados, etc.). Par cette organisation, les élus devraient prendre toute leur place dans les mesures mises en œuvre car ils sont les véritables acteurs responsables aux yeux de la population. Le groupe Socialiste, républicain et citoyen y est prêt.

les élus devraient prendre toute leur place […] car ils sont les véritables acteurs responsables aux yeux de la population

De manière générale, cette opération inédite de démocratie locale participative pourrait être encore mieux définie. La place des élus que nous venons d’aborder, mais aussi celle des personnels administratifs dont la forte implication engendre une nouvelle charge de travail dans le contexte budgétaire très contraint que nous connaissons. En effet, le Président Macron et son gouvernement ont décidé d’imposer aux collectivités locales les plus importantes, dont Vitry, une contractualisation financière pour limiter de façon drastique les dépenses de fonctionnement après plusieurs années de baisse des dotations de l’État. Pour s’opposer à cette mise sous tutelle des communes, seule une puissante mobilisation citoyenne peut permettre la réalisation de certains projets répondant aux aspirations des Vitriots dans le cadre des Mardis d’Imagine.

Jean-Emmanuel ROUGIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *